Cyril Despres, le 12e Pharaon

Le motard français Cyril Despres (KTM 690) a remporté aujourd’hui la 12e édition du Rallye International des Pharaons. Au classement final, Despres devance l’Italien Luca Manca (KTM 690), vainqueur de cette ultime étape, et le Polonais Jakub Przygonski (KTM 690), vainqueur de la dernière étape. Du côté des voitures, c’est duo franco-suisse Pelichet-Decré (Bowler Wildcat) qui s’impose devant les Italiens Tonetti et les Français Visy et Bourquin, autant de Bowler qui réussissent donc un beau triplé final.LE CAIRE – Hissant sa KTM 690 bleue… roi sur le podium final de ce 12e Rallye International des Pharaons, dressé face au grande Pyramides de Gizeh, Cyril Despres avait des allures de pharaon. Le pilote français, double vainqueur du Dakar mais aussi de nombre d’autres rallyes n’avait jamais eu l’occasion d’accrocher ce rendez-vous égyptien à son palmarès. C’est désormais chose faite. Au terme de l’ultime étape remportée par son second, l’Italien Luca Manca (KTM 690), le pilote français a été sacré ‘Pharaon’, douzième du nom, sur un palmarès contenant déjà des noms aussi prestigieux que ceux de Marc Coma, Nani Roma mais aussi des regrettés Fabrizio Meoni et Richard Sainct, ses deux mentors. Mieux encore, ce premier sacre égyptien permet à Cyril Despres de conquérir son deuxième titre de Champion du Monde FIM des Rallyes Tout Terrain et ce, avant même l’ultime manche du calendrier.Aux côtés de Cyril Despres pour sabler le champagne, deux jeunes pilotes, espoirs de la discipline, complètent le podium final. Vainqueur de cette ultime étape, le Sarde Luca Manca savourait cet excellent résultat. Pour son troisième rallye africain, le premier au guidon d’une KTM 690, le protégé de Mauro Sant, le ‘magicien’ de la discipline, a largement confirmé toutes les attentes placées en lui. Quant à l’espoir polonais Jakub Przygonski, bien épaulé par Despres en terme de navigation sur cette ultime étape, il semble également progresser à grands pas à chacune de ses sorties. Premier arrivé au chrono final ‘Kuba’ mit d’ailleurs quelques temps à se remettre de ses émotions, après avoir frôlé la ‘correctionnelle’ quinze kilomètres à peine avant la ligne.Quatrième au général, Paolo Ceci (Aprilia 450 RXV) remporte quant à lui la catégorie 450 devant le Portugais Helder Rodrigues (Yamaha 450 WRF) et le Français Olivier Pain (Yamaha 450 WRF). Cette victoire permet au pilote de Modena de revenir à quatre points d’Olivier Pain au Championnat du Monde FIM. Deuxième de cette ultime étape et huitième au final, le Chilien Francisco Lopez, leader de la première heure, mais retardé durant plus de 2h30 lors de la 2e étape à la suite d’une panne électrique a, quant à lui, démontré que l’Aprilia 450 RXV, avait désormais le potentiel nécessaire pour concurrencer les plus grosses cylindrées…Honneur aux dames en catégorie quad où Camelia Liparoti (KTM 525) remporte la catégorie devant Lionel Lainé (KTM 525) et Giovanni Oliva (Honda TRX 700).

Laisser un commentaire

facebook