RALLYE DU MAROC ETAPE 5

A chaque jour son lot de surprises

Si Stéphane Peterhansel (auto), Cyril Despres (moto), Lionel Lainé (quad) et TomasTomecek (camion) paraissent idéalement placés pour sortir grands vainqueurs vendredi de ce Shamrock 2009, le suspense reste entier en catégorie auto. A qui les précieuses places derrière les deux BMW-X-Raid ?

Après dix mois d’inactivité consécutive à un accident dans le sable, Frédéric Lepan surfe de nouveau sur les dunes. « Avec ma Sherco 450 que je découvre, en troisième, en veillant à ne pas perdre le rythme, c’est passé nickel ! Tu regardes devant toi, tu dessines mentalement ta progression, tu n’oublies pas de boire. Quand ça se passe bien dans le sable, c’est tellement jouissif pour un motard ». Tout aussi enthousiaste à l’arrivée de cette avant-dernière étape, Arnaud Jacquart : « Moi je serais bien reparti pour une deuxième boucle ». Les motards les plus en veine aujourd’hui disaient leur bonheur « de vivre de telles sensations dans un tel décor ». Présentée comme la plus belle de cette édition avec « Les sables de l’erg Cheggaga » pour point d’orgue après avoir franchi tant et tant de dunes et de dunettes, l’étape du jour laisse un goût amer à Olivier Pain. Sans fourche avant digne de ce nom après une chute à quarante kilomètres de l’arrivée, il a perdu plus d’une heure sur le vainqueur Marc Coma. Heureusement cette mésaventure n’hypothèque pas les chances du jeune Français de devenir champion du monde de la catégorie 450 à l’issue de l’étape finale vendredi. Une étape que ne désespère pas de disputer, « pour le fun », Harite Gabari. Depuis deux jours, appuyé sur une béquille, le colosse marocain, 5ème du classement moto au Shamrock 2008, répète comment mardi il sait fait piéger par une marche tapie sous le sable. Harite se veut optimiste : « Hier j’avais deux béquilles, aujourd’hui une, je veux croire que vendredi matin, j’aurai le feu vert pour participer à la boucle finale ». Une perspective que ne peut plus envisager Ron Bailey, grande figure du raid américain dont le moteur du Toyota n’a pas supporté un choc enduré mercredi. Bye bye Ron, rendez-vous en 2010 ! Ne pas finir le Shamrock : « un cauchemar » que ce soir aucun des très nombreux rescapés ne veut envisager. Tous et toutes avec ou sans cernes sous les yeux, répondront à l’appel demain à l’heure d’engager le dernier round. Pour cette journée du sacre, en catégorie moto, Cyril Despres (KTM 690 Rally-Red Bull) troisième de l’étape du jour derrière les Espagnols Marc Coma et Jordi Viladoms disposera au classement général de 7’05 d’avance sur Marc Coma et de 15’09 sur le Norvégien Pal Andres Ullevalseter. Viennent ensuite Viladoms, le Polonais Jakub Przygonski et Olivier Pain, désormais sixième à 1 h 20’42’’. Ce « matelas » de plus de 7 minutes devrait suffire à Cyril Despres en passe de devenir demain soir champion du monde du monde des +450 cc pour la deuxième fois.

Laisser un commentaire

facebook