Coma à qui perd gagne

L’édition 2009 du rallye du Maroc-Shamrock touche à sa fin. En auto, les BMW X-Raid, supérieures toute la semaine, accaparent les deux premières du général. En moto, Cyril Despres, qui a bien cravaché en début d’épreuve, laisse échapper la victoire finale sur pénalité. Marc Coma, vainqueur des deux dernières spéciales, monte sur la première marche.

 

Despres mord la poussièreL’étape finale de cette édition du Rallye du Maroc-Shamrock, déplacé dans la région de Zagora, offrait un digestif de choix aux concurrents toujours en course. Canyons, moyenne montagne, soleil et pierres ardentes. Toute la sècheresse du désert marocain à portée de roue.Premier à franchir la ligne d’arrivée, Marc Coma enlève sa seconde spéciale consécutive sur le rallye et peut savourer une victoire finale inattendue. Sanctionné pour excès de vitesse dans un village, Cyril Despres écope de plus de 30 minutes de pénalité et retombe à la troisième place au général. Gêné dans ses dépassements lors de l’étape inaugurale par la poussière des autos, le pilote KTM, embué dans la roue de Viladoms, est passé trop vite dans un secteur à vitesse réduite. Le Franco-Andorran devra se contenter du titre de champion du monde FIM 2009. Le Norvégien Pal-Anders Ullevalseter s’intercale à la deuxième place au classement final. Le catalan Jordi Viladoms, chaleureusement remercié par son leader, confirme tout son potentiel et fini dans le top 5. Aguerri, il ne devrait pas tarder à prendre du galon au sein du team KTM. Comme lui, Olivier Pain incarne la relève. Le Français, sur sa Yamaha WRF, à la peine en fin de rallye, s’adjuge le titre en 450cc devant Bruno Da Costa. Les deux compères, fixés sur leur sort aux classements général moto et 450cc, compétiteurs dans l’âme, venaient encore, après la course, tentaient de grapiller quelques minutes sur l’étape du jour.

En enduro, Belle victoire d’Antoine Didier qui est parvenu à faire main basse sur les quatre dernières étapes du rallye. Au général, il précède le russe Dmitry Pavlov et le belge Lambert Wery.

Dans le monde fermé des quadeurs, Lionel Lainé rafle le titre de champion du monde FIM dans sa catégorie

Laisser un commentaire

facebook